Contact

Menu

Article

Les matières premières peuvent aider les investisseurs à atténuer la hausse de l’inflation

Les matières premières sont dans de nombreux biens et produits de notre vie quotidienne, dans notre nourriture, dans l’électronique et les appareils qui nous facilitent la vie et dans l’énergie que nous utilisons pour faire rouler nos voitures et chauffer nos maisons. Donc, quand les cours des matières premières augmentent, le coût de la vie en fait autant.

November 29, 2022

Les matières premières peuvent aider les investisseurs à atténuer la hausse de l’inflation.

L’Europe et les États-Unis font face à cette situation depuis douze mois, et les indicateurs d’inflation ont atteint des sommets que l’on n’avait plus vus depuis des décennies. La disponibilité des matières premières a été affectée par un investissement insuffisant dans les capacités de production, des perturbations logistiques dues à la pandémie mondiale et la guerre en Ukraine. En raison de ces facteurs, les consommateurs paient plus pour obtenir un accès instantané aux matières premières.

Une allocation aux marchés des matières premières peut offrir une source différentiée de rendements aux investisseurs, tout en relevant éventuellement les possibilités de leur portefeuille. Voyons cela de plus près.

Les matières premières peuvent contribuer à préserver la fortune

Au fil du temps, l’inflation a un effet dévastateur sur la valeur réelle de l’argent. Dans un environnement de hausse de l’inflation, les liquidités perdent de leur pouvoir d’achat. La même chose peut être vraie d’autres classes d’actifs traditionnels, pour lesquelles les rendements et les flux de trésorerie peuvent ne pas suivre l’inflation.

La valeur des actions et des obligations, par exemple, est liée aux attentes d’appréciation du capital ou aux changements des flux de trésorerie à venir. En revanche, le prix des contrats à terme standardisés sur matières premières est déterminé par les changements de l’offre mondiale de matières premières et les prévisions de la demande en la matière. Par conséquent, le risque historique et les caractéristiques de rendement des matières premières ont affiché un lien ténu à long terme, voire aucun, avec d’autres actifs financiers comme les actions et les obligations.

Néanmoins, d’autres actifs peuvent aider les investisseurs à se protéger de l’inflation. Ce qui distingue les matières premières, c’est leur corrélation historiquement parmi les plus élevées avec l’inflation inattendue (voir graphique 1).

Graphique 1: Historiquement, les matières premières offrent la plus forte corrélation avec l’inflation par rapport à d’autres catégories traditionnelles et actifs physiques

Graphique 1: Historiquement, les matières premières offrent la plus forte corrélation avec l’inflation par rapport à d’autres catégories traditionnelles et actifs physiques

Sources: Credit Suisse Asset Management, LLC; Bloomberg LP | au 31 mai 2022
L’analyse représente les rendements de classes d’actifs avec un retard d’un mois par rapport à la période de calcul de l’IPC du 31 mai 2006 au 31 mai 2022. L’inflation est représentée par l’indice global des prix à la consommation (IPC). Les tickers Bloomberg pour les indices utilisés sont: Obligations US (indice LBUSTRUU); Or (GLD US Equity); REIT (indice FNER); Bois et forêts (indice SPGTTFT); S&P 500 (indice SPTR); MLP (indice AMZX); Titres d’infrastructure (indice DJBGIYT); Titres de ressources naturelles (indice SPGNRUT); TIPS (indice LTP5TRUU); Indice BCOM TR (indice BCOMTR).

Dans le passé, même une modeste allocation à un panier de matières premières dans un portefeuille traditionnel a permis de réduire la volatilité globale, surtout pendant les périodes de volatilité extrême de marché. Du point de vue de la construction d’un portefeuille, c’est intéressant et c’est la raison pour laquelle de nombreux investisseurs détiennent des matières premières dans le cadre de leur modèle d’allocation stratégique à long terme.

Les matières premières ont également eu tendance à bien évoluer pendant les périodes de risque d’inflation élevée inattendue persistante (voir graphique 2). 

Graphique 2: Performance de classe d’actif annualisée pendant des périodes de six trimestres consécutifs d’inflation américaine supérieure/inférieure aux attentes

Graphique 2: Performance de classe d’actif annualisée pendant des périodes de six trimestres consécutifs d’inflation américaine supérieure/inférieure aux attentes
(1er octobre 1981 – 30 juin 2022)

Sources: Credit Suisse Asset Management, LLC; Bloomberg (indice BCOM TR); Standard & Poor’s (S&P 500); Barclays (indice Barclays Capital US Aggregate Bond). Dernières données au: 30.06.2022.
1 Les périodes d’inflation supérieure ou inférieure aux attentes représentent la différence entre les prévisions à un an de l’enquête trimestrielle auprès de prévisionnistes professionnels (INFCPI1YR) et l’indice des prix à la consommation (IPC, ajusté des variations saisonnières).
2 60 /40 représente un portefeuille composé à 60% de titres du S&P 500 TR et à 40% de titres de l’indice BarCap US Agg. Bond; les rendements sont rééquilibrés trimestriellement. 

Comment investir dans les matières premières

Il existe plusieurs façons d’investir dans les matières premières, directement et indirectement. L’investissement dans des matières premières physiques n’est pas pratique pour la plupart des investisseurs. Le stockage de produits énergétiques comme le pétrole peut être compliqué et onéreux. D’autres matières premières, comme le blé, sont périssables.

Investir dans des contrats à terme standardisés

Les contrats à terme standardisés – des contrats standardisés, légaux pour acheter ou vendre des articles à des prix prédéterminés dans le futur – peuvent contribuer à simplifier l’investissement dans les matières premières.

Les contrats liés à des matières premières individuelles au sein d’importants indices de matières premières sont très liquides et donnent la possibilité de s’exposer aux matières premières. Lorsque les investisseurs achètent des contrats à terme standardisés, ils doivent conserver un certain capital, la marge, dans leurs comptes de courtage.

Les investisseurs qui négocient des contrats à terme standardisés doivent suivre ses exigences de marges et faire rouler ces contrats vers une date d’échéance postérieure. 

Utilisation d’un compte géré de contrats à terme standardisés

Les comptes gérés de contrats à terme standardisés sont une autre option pour investir indirectement dans les matières premières. Il s’agit d’un type de véhicule de placement alternatif qui met l’accent sur des contrats à terme standardisés et d’autres produits dérivés. Ils sont autorisés à utiliser un effet de levier dans leurs transactions. Par ailleurs, ils sont autorisés à se positionner courts et longs sur les matières premières qu’ils suivent. Ainsi, une stratégie fructueuse peut générer des rendements sur les marchés haussiers et les marchés baissiers.

Les avantages pour les investisseurs sont que les comptes gérés de contrats à terme standardisés suppriment le tracas de l’investissement direct dans des contrats à terme standardisés et que les investissements sont gérés par des professionnels de l’investissement spécialisés, des conseillers en opérations sur matières premières (CTA). Ces CTA peuvent aider à réduire la volatilité du portefeuille et offrir une plus grande efficacité du capital grâce à leur expérience de l’investissement. 

Investir dans un fonds commun de placement

L’autre option consiste à investir dans un fonds commun de placement géré par un gestionnaire de portefeuille expérimenté. Ce fonds commun de placement suit un indice de référence publiquement observable pour une plus grande transparence et il profite d’une exposition à une plus grande gamme de matières premières. Le gestionnaire peut choisir les instruments financiers à utiliser pour représenter au mieux l’exposition.

Un portefeuille géré activement peut surperformer son indice de référence et offrir des rendements supérieurs aux investisseurs. C’est souvent l’approche la plus pratique pour de nombreux investisseurs qui veulent s’exposer à long terme à un panier de matières premières dans un but de couverture contre l’inflation, car les fonds communs de placement offrent une gouvernance intrinsèque et réduisent la complexité.

Acheter un fonds indiciel coté en bourse
 

Les investisseurs peuvent aussi choisir un Exchange Traded Funds (ETF) pour s’exposer aux matières premières. Les ETF cherchent habituellement à saisir le rendement des grandes matières premières mondiales en suivant un indice de matières premières. Ils s’échangent sur une bourse de valeurs et peuvent être achetés et vendus comme tout autre titre ou toute autre action. Les attentes de rendement d’un ETF sur indice de matières premières représentent le rendement de cet indice déduction faite des frais et commissions.

Investir dans des actions liées aux matières premières
 

La dernière approche consiste à investir dans des actions liées aux matières premières comme les compagnies minières ou les sociétés pétrolières et gazières. La performance de ces sociétés peut ne pas être directement liée à la performance des matières premières et peut être négativement impactée par la direction de la société et ses décisions de couverture, les risques d’exécution opérationnelle et l’environnement général du marché actions.

Envisager une allocation aux matières premières lorsque l’inflation augmente

Dédier une allocation du portefeuille aux matières premières peut offrir des avantages de diversification ainsi que des opportunités de relever les rendements corrigés du risque. Toutefois, c’est pendant les périodes de hausse de l’inflation que les matières premières deviennent particulièrement utiles.

Le monde connaît le niveau d’inflation le plus élevé depuis près de 40 ans. Ce que les matières premières offrent, c’est une possibilité pour les investisseurs d’atténuer les effets de cet environnement inflationniste sur leurs portefeuilles. 

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations sur les opportunités d’investissement et découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs de placement. 

Les indications de performances historiques et les scénarios de marchés financiers ne constituent pas une garantie des résultats futurs.
Il est impossible d’investir dans un indice. La performance de l’indice indiquée ne correspond pas au résultat d’opérations réelles sur des actifs ou des titres dans lesquels il est possible d’investir. Les investisseurs qui poursuivent une stratégie semblable à un indice sont susceptibles d’obtenir des rendements plus élevés ou plus faibles et devront s’acquitter de commissions et de frais qui réduiront les rendements.

Source: Credit Suisse, sauf mention contraire.
Sauf mention contraire, les illustrations fournies dans le présent document ont été élaborées par Credit Suisse Group AG et/ou ses sociétés affiliées avec le plus grand soin et en toute bonne foi.
Ce document a été rédigé par CREDIT SUISSE GROUP AG et/ou ses filiales (ci-après dénommé «CS»). Il est fourni uniquement à titre d’information et d’illustration; il ne constitue nullement une publicité, une évaluation, une recherche d’investissement, des recommandations de recherche, des recommandations d’investissement ou des informations recommandant ou suggérant une stratégie d’investissement, et ne contient pas d’analyse financière. En outre, ce document ne constitue pas une invitation ou une offre au public ou à titre privé de souscrire à n’importe lequel des produits ou des services mentionnés ou d’acquérir de tels produits ou services. Les indices de référence, dans les limites mentionnées, servent uniquement à des fins de comparaison. Les informations contenues dans le présent document sont des commentaires généraux et ne constituent en rien des recommandations personnelles, des conseils d’investissement, des conseils ou des recommandations en matière juridique, fiscale ou comptable ni toute autre forme de service financier. Elles ne tiennent pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière, des besoins financiers, des connaissances ou de l’expérience de quelque personne que ce soit. Les informations fournies ne sauraient constituer une base pour la prise d’une décision d’investissement, de cession ou de rétention. Le Credit Suisse conseille à toute personne potentiellement intéressée aux éléments décrits dans le présent document de se procurer les informations et les conseils pertinents (notamment en matière de risques) avant de prendre toute décision d’investissement. Les informations contenues dans ce document sont fournies telles quelles à la date de leur rédaction. Pourtant, elles peuvent ne plus être à jour à la date à laquelle le lecteur est susceptible de les recevoir ou d’y avoir accès. Elles peuvent être modifiées en tout temps et sans avis préalable, sans obligation de mise à jour. Dans la mesure où le présent document contient des déclarations sur la performance à venir, celles-ci ont un caractère prévisionnel et sont donc soumises à divers risques et incertitudes. Il convient de relever que les rendements historiques, les performances passées et les scénarios de marché financier ne constituent pas un indicateur fiable de résultats futurs. Des pertes importantes sont toujours possibles. Le présent document n’est pas destiné aux personnes ou aux entités (ni destiné à être distribué à une telle personne ou entité ou à être utilisé par elle) qui sont résidentes, citoyennes d’un (ou se situent dans un) Etat où une telle distribution, publication, disponibilité ou utilisation est contraire au droit ou à la réglementation applicable, ou a pour effet de soumettre le Credit Suisse aux exigences d’enregistrement ou d’autorisation éventuellement en vigueur dans un tel Etat. Le destinataire a été informé qu’une relation d’affaires est susceptible d’exister entre une entité juridique citée dans le présent document et une entité faisant partie du Credit Suisse. Par conséquent, le destinataire a conscience qu’il n’est pas possible d’exclure de potentiels conflits d’intérêts du fait d’une telle relation. Ce document a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables par le Credit Suisse, toutefois ce dernier ne saurait se porter garant de leur exactitude et de leur exhaustivité. Il se peut que le Credit Suisse fournisse ou ait fourni au cours des douze derniers mois des conseils ou des services d’investissement en lien avec des sociétés ou des émetteurs mentionnés. Il se peut que le présent document fournisse les adresses de sites Internet ou des liens hypertextes vers des sites Internet. Le Credit Suisse n’a pas examiné le site indiqué en lien et ne saurait être tenu responsable de son contenu. Cette adresse ou ce lien hypertexte (y compris les adresses ou les liens hypertextes vers des documents figurant sur le propre site Internet du Credit Suisse) sont fournis uniquement à toutes fins utiles et à titre informatif, et le contenu du site indiqué en lien ne fait en aucun cas partie du présent document. L’accès à ce site Internet ou l’usage de ce lien hypertexte via ce document ou le site Internet du Credit Suisse, se fait à vos propres risques. Le présent document est destiné uniquement à la personne pour laquelle il a été émis par le Credit Suisse. Sa reproduction intégrale ou partielle sans l’accord préalable du Credit Suisse est interdite.
Copyright © 2022 Copyright © CREDIT SUISSE GROUP AG et/ou ses filiales. Tous droits réservés.