Contact

Menu

Article

L’Asie est plus intéressante que ne le pensent la plupart des investisseurs

Alors que l’Asie domine sur le plan économique, les investisseurs demeurent largement sous-investis dans cette région. On peut s’attendre à ce que cet écart se comble au cours des prochaines années et décennies à la faveur de ses solides fondamentaux. L’Asie est l’une des meilleures régions pour les sélectionneurs actifs d’actions.

21 juillet 2022

Certaines des meilleures opportunités d’investissement dans des sociétés qui versent des dividendes croissants avec une appréciation du capital se trouveront probablement en Asie au cours des dix ou vingt prochaines années. La beauté de la chose, c’est que les investisseurs n’ont pas à faire le choix cornélien entre croissance et revenu. Ils peuvent détenir quelques-unes des meilleures actions de croissance structurelle, qui augmentent également leurs versements de dividendes.

L’Asie est en passe de représenter plus de 50% du PIB mondial au cours des 15 à 20 prochaines années.1 Un dollar sur deux de la consommation mondiale sera probablement dépensé en Asie.2

Au-delà de l’envolée de la consommation en Asie et de l’essor de sa classe moyenne, le développement des infrastructures dans la région, l’urbanisation galopante, l’industrialisation et les dépenses en R&D permettent au secteur des entreprises d’innover à un rythme sans précédent. Nous observons des avancées rapides en matière de développement humain, de soins de santé et d’espérance de vie, ainsi qu’une amélioration des taux d’alphabétisation.

Consommation – Un vecteur de croissance sur le long terme

Les infrastructures nécessitent 1700 milliards de dollars d’investissements

Tirer parti de l’ensemble des opportunités asiatiques 

Une question est couramment posée et sans doute la plus mal interprétée: comment cette croissance spectaculaire et transformatrice peut-elle être exploitée dans un portefeuille? Les investisseurs souhaitent souvent savoir si leurs portefeuilles doivent se concentrer sur un secteur, un pays ou un style particulier, ou être diversifiés à travers un éventail d’opportunités thématiques. Il est tentant pour eux de rechercher les entreprises à forte «croissance» afin de bénéficier des tendances de croissance structurelle de la région.

Toutefois, les données recueillies au cours des 20 dernières années donnent à penser qu’en réalité, les actions à forte croissance ont sous-performé, tandis que les valeurs intermédiaires, que l’on devrait mieux qualifier de croissance «durable», ont généré les meilleurs rendements. Notez dans le graphique ci-dessous que non seulement cette catégorie intermédiaire a généré les gains en capital les plus élevés, mais qu’elle a également offert des rendements en dividendes intéressants.

Actions

Nous visons à générer des rendements stables corrigés du risque. Un choix de stratégies actives traditionnelles et d’approches d’investissement thématiques ou spécialisées.

Immense diversité et inefficacités des prix

Comme on le sait, l’Asie est extrêmement variée, avec des différences dans les méthodes de gouvernance, les systèmes économiques, la démographie, la richesse et les trajectoires de croissance. L’Asie est également bien plus qu’un simple potentiel de croissance à un stade précoce, ce qui n’est pas toujours apprécié par les investisseurs. On trouve également dans cette région de nombreuses entreprises de grande qualité.

Souvent, ces groupes adhèrent au même niveau de gouvernance d’entreprise et de conformité que leurs rivaux des marchés développés. Beaucoup de ces entreprises bénéficient d’une double cotation sur les marchés développés, ce qui les oblige à respecter des réglementations plus strictes. Parallèlement, leur base d’investisseurs internationaux, qui peut comprendre de grands investisseurs institutionnels, les incite à adhérer aux plus hauts niveaux de gouvernance d’entreprise.

La principale différence, cependant, est que ces marchés sont beaucoup moins efficaces du point de vue de l’information. Cela peut créer d’excellentes opportunités pour les investisseurs actifs qui exploitent activement ces inefficacités de prix.

L’innovation stimulée par la technologie

Le changement climatique accélère le déploiement des énergies renouvelables

Ripe for stock pickers

Cette région offre probablement les meilleures opportunités pour les sélectionneurs d’actions actifs à travers le monde. Tout d’abord, cela tient à la taille même du marché des actions en Asie, qui en fait un marché fort intéressant pour la chasse aux actions. Deuxièmement, comme mentionné, ces marchés ne sont pas aussi efficaces que ceux des économies développées, ce qui crée des opportunités supplémentaires.

Cependant, pour vraiment tirer parti de ces opportunités, vous devez être un investisseur actif. Vous devez également avoir accès aux bonnes ressources. Souvent, les meilleures opportunités ne peuvent être identifiées qu’en étant présent sur le terrain, via des analystes natifs de la région qui ont de l’expérience dans l’investissement sur ce marché local.

Par exemple, un pays comme la Corée du Sud semble souvent bon marché sur la base des multiples des cours. Pourtant, les actions sud-coréennes se négocient avec une décote, et ce pour une seule raison: il s’agit d’un marché extrêmement traditionnel. Une décote de conglomérat est souvent intégrée dans l’évaluation des actions, car les entreprises maintiennent de nombreuses participations croisées.

En revanche, en Inde, les actions semblent assez chères. Vous verrez souvent des actions se négocier à plus de 50 fois le ratio cours/bénéfice. Toutefois, cela est logique si l’on considère que ces entreprises ont une croissance des bénéfices de l’ordre de 20 à 30%.8 Elles constituent en fait un très bon indicateur du potentiel de croissance économique de l’Inde.

Forte appréciation des dividendes

L’Asie offre certaines des meilleures actions génératrices de dividendes qui sont également exposées à certaines des meilleures opportunités de croissance structurelle dans la région. 

Le cash-flow est principalement utilisé pour les dépenses d’investissement

Par rapport à leurs homologues américaines, les entreprises asiatiques consacrent presque deux fois plus de leurs liquidités aux dépenses d’investissement.

Priorité absolue à la protection contre le changement climatique

L’immense population, les économies et les communautés d’Asie-Pacifique sont extrêmement vulnérables au changement climatique, ce qui en fait un facteur de risque important pour la durabilité de la région. Ce risque impacte la région de diverses façons. Par exemple, dans de nombreuses parties de l’Asie du Sud, le problème le plus urgent est celui des canicules et de la chaleur chronique qui entraînent des conditions météorologiques extrêmes.9

La Chine est la plus importante base manufacturière du monde, ce qui se reflète dans ses émissions de CO2 élevées. Le pays est également signataire de l’Accord de Paris sur le climat et s’est fixé l’objectif ambitieux d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060.10 En outre, il possède l’un des plus grands marchés de voitures électriques au monde, avec ses propres producteurs nationaux, tels que BYD et NIO. Le pays a également des projets extrêmement ambitieux de construction d’infrastructures d’énergies renouvelables et d’électrification de son immense réseau routier dans les décennies à venir.11

En fait, un nombre phénoménal d’opportunités de croissance verte peut également être identifié en Asie. L’Asie pourrait offrir la plus grande abondance d’opportunités d’investissement ESG au monde.

L’inflation: “Some days you tame the tiger. And some days the tiger has you for lunch.”

Dans quelle mesure et pendant combien de temps l’inflation va-t-elle augmenter? L’incertitude entourant les effets de l’inflation a fortement augmenté. La situation actuelle exige de revoir les stratégies d’investissement et d’évaluer les nouvelles opportunités.

 

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations sur les opportunités d’investissement et découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs de placement. 

1 Business Standard (15 juillet 2019). L’Asie est en passe de représenter 50% du PIB mondial d’ici 2040, selon le rapport McKinsey. www.Business-Standard.Com.  https://www.business-standard.com/article/international/asia-on-track-to-top-50-of-world-gdp-by-2040-says-mckinsey-report-119071500858_1.html.
2 Forum économique mondial (22 octobre 2021). Quel pourcentage des consommateurs mondiaux vit en Asie? https://www.weforum.org/agenda/2021/10/growth-consumers-asia-indonesia-bangladesh-pakistan-philippines.
3 World Data Lab (16 avril 2021). Chine vs Inde – Où se situe la dynamique des dépenses de consommation? https://worlddata.io/blog/china-vs-india-where-is-the-momentum-in-consumer-spending.
4 Forum économique mondial (13 juillet 2020). La montée de la classe moyenne en Asie. https://www.weforum.org/agenda/2020/07/the-rise-of-the-asian-middle-class.
5 Banque asiatique de développement (1er mai 2019).Banque asiatique de développement: Répondre aux besoins d’infrastructure de l’Asie. Asia House. https://asiahouse.org/event/asian-development-bank-meeting-asias-infrastructure-needs/.
6 Woetzel, J., & Seong, J. (5 janvier 2021).Quel est le moteur de l’essor technologique de l’Asie? McKinsey & Company.  https://www.mckinsey.com/mgi/overview/in-the-news/what-is-driving-asias-technological-rise.
7 IEA (31 décembre 2021). Énergies renouvelables – Revue mondiale de l’énergie 2021 – Analyse.  https://www.iea.org/reports/global-energy-review-2021/renewables.
8 Tan, W. (7 janvier 2021). La croissance des bénéfices en Asie pourrait bondir de plus de 20% cette année, selon UBS et Goldman Sachs. CNBC.  https://www.cnbc.com/2021/01/07/asia-earnings-growth-could-jump-over-20percent-in-2021-ubs-and-goldman-sachs-.html.
9 VOA Learning English (2022, May 27). Report: South Asia’s Heat Waves 30 Times Likelier with Climate Change. VOA. https://learningenglish.voanews.com/a/report-south-asia-s-heat-waves-30-times-likelier-with-climate-change/6590454.html.
10 Bloomberg News (2021, August 10). How China Plans to Become Carbon-Neutral by 2060. Bloomberg. https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-08-10/how-china-plans-to-become carbon-neutral-by-2060-quicktake.
11 World Economic Forum (2022, May 20). Which countries have the largest electric vehicle markets? https://www.weforum.org/agenda/2021/02/electric-vehicle-market-global/.

Ce support est un document marketing de Credit Suisse Group SA et/ou de ses filiales (ci-après dénommé «CS») et donne des informations sur une stratégie. Il ne constitue nullement ou ne fait partie d’aucune offre ou invitation à émettre ou vendre, ni une sollicitation d’offre de souscription ou d’achat de valeurs ou d’autres instruments financiers, ou à effectuer toute autre opération financière, ni ne constitue une incitation de souscription à un produit, une offre ou un placement. Ce document commercial n’est pas un document contractuellement contraignant ni un document d’information requis par une disposition législative quelconque. Aucun élément de ce support ne saurait constituer une recherche ou un conseil en investissement et ne peut en aucun cas y être assimilé. Il n’est pas adapté à votre situation personnelle ni ne constitue une recommandation personnalisée et ne suffit pas pour prendre une décision de placement. Les informations et les opinions exprimées dans le présent document reflètent celles du Credit Suisse au moment de la rédaction et sont sujettes à modification à tout moment sans préavis. Elles proviennent de sources considérées comme fiables. Le CS ne fournit aucune garantie quant au contenu et à l’exhaustivité de ces informations et, dans la mesure où la loi le permet, il décline toute responsabilité pour les pertes qui pourraient résulter de l’utilisation de ces informations. Sauf mention contraire, les chiffres n’ont pas été vérifiés. Les informations fournies dans le présent document sont réservées au seul usage de son destinataire. Les informations figurant dans ce support peuvent être modifiées sans préavis après la date d’émission de celui-ci sans que CS soit tenu de les actualiser. Ce support peut contenir des informations sous licence et/ou protégées par les droits de propriété intellectuelle des concédants de licence et des détenteurs du droit à la propriété. Rien dans ce support ne saurait être interprété comme imposant une responsabilité aux concédants de licence ou aux détenteurs du droit à la propriété. La copie non autorisée des informations des concédants de licence ou des détenteurs du droit à la propriété est formellement interdite. Ce document ne peut en aucun cas être transféré ou distribué à une autre personne ni ne peut être reproduit. Tout transfert, distribution ou reproduction est interdit et peut entraîner une violation de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières US Securities Act, telle que modifiée et actuellement en vigueur (loi ci-après dénommée «Securities Act»). De plus, il peut y avoir des conflits d’intérêts concernant l’investissement. Dans le cadre de la prestation de services, Credit Suisse AG et/ou ses filiales peuvent le cas échéant payer à des tiers ou recevoir de la part de tiers, sous forme de frais ou autre, une rémunération unique ou récurrente (par exemple commissions de souscription, commissions de placement ou de suivi). Avant de prendre toute décision de placement, les investisseurs potentiels doivent évaluer indépendamment et avec soin (avec leurs conseillers fiscaux, juridiques et financiers) les risques spécifiques décrits dans les supports accessibles, les conséquences légales, réglementaires, fiscales et comptables ainsi que l’impact sur le crédit. 
Copyright © 2022 CREDIT SUISSE GROUP SA et/ou ses filiales. Tous droits réservés.