Contact

Menu

Article

Des obligations d’entreprises à duration courte pour gérer les risques du portefeuille

Les obligations à duration courte réduisent la sensibilité du portefeuille aux changements de taux d’intérêt et aux mouvements des écarts de crédit.

8 novembre 2022

L’année a été difficile pour les obligations. Le Bloomberg Global Aggregate Total Return Index a reculé de 20% par rapport à son précédent sommet, enregistrant la pire performance en cumul annuel depuis son lancement.

Il y a toutefois un problème. Ce n’est pas la bonne manière d’examiner les obligations. Nous considérons que les obligations ne devraient jamais être regroupées et analysées comme un ensemble, une seule classe d’actifs. Une telle approche n’a aucun sens pour un investisseur actif en titres obligataires. 

Et ce, parce que le revenu fixe est un vaste univers. Il existe de nombreux types d’obligations différents, et chacun est exposé à des risques variés à des niveaux de concentration divers. Cela rend le revenu fixe extrêmement utile en termes de gestion du risque.

Si les obligations sont utilisées correctement, elles peuvent être utilisées pour gérer les risques du portefeuille avec une précision extrême, dans pratiquement tous les contextes d’investissement. Cela se vérifie même dans les conditions actuelles. Les obligations d’entreprises à duration courte en constituent un bon exemple. Pour comprendre pourquoi, parlons de l’inflation.

L’inflation augmente les risques pour les placements à revenu fixe

Voilà un sujet qui domine l’actualité des placements partout dans le monde. De nombreux pays inclus dans le Bloomberg Global Aggregate Bond Index connaissent leurs niveaux d’inflation les plus élevés depuis près de quatre décennies. Par conséquent, les banques centrales relèvent les taux d’intérêt pour tenter de juguler l’inflation.

Dans le revenu fixe, les changements de taux d’intérêt sont considérés comme un risque qui est reflété, parmi d’autres facteurs, dans un concept appelé duration. La duration mesure la durée nécessaire en années pour qu’un investisseur soit remboursé du prix d’une obligation en utilisant l’intégralité des flux de trésorerie de cette obligation. Elle exprime également la sensibilité du prix d’une obligation aux changements de taux d’intérêt. Nous sommes convaincus que la solution est donc d’investir dans des obligations qui offrent un niveau de duration plus faible et ont par conséquent une moindre sensibilité aux taux d’intérêt.

Ce qui nous amène aux obligations à duration courte et à leurs nombreuses caractéristiques attractives.

Les obligations d’entreprises à duration courte sont une excellente solution

Les investisseurs en titres obligataires sont confrontés à de nombreux défis dans le contexte actuel d’investissement marqué par l’inflation. L’ensemble des marchés sont volatils. Par chance, les obligations d’entreprise à duration courte d’émetteurs investment grade réduisent à la fois la sensibilité du portefeuille aux changements de taux d’intérêt et aux mouvements des écarts de crédit.

Ce type d’obligations permet également une moindre exposition au risque de crédit par rapport à d’autres titres à duration courte, comme les obligations à haut rendement. Elles offrent une meilleure qualité de crédit aux détenteurs d’obligations, ce qui signifie qu’elles sont exposées à un risque de défaut et de liquidité moins important.

Si les investisseurs se concentrent sur la sélection des titres parmi les émetteurs investment grade, ils peuvent très bien gérer leur exposition au risque de défaut et le maintenir à un minimum. Parallèlement, ils peuvent utiliser les flux de trésorerie réguliers des obligations proches de l’échéance pour réduire le coût des transactions et améliorer les taux de réinvestissement (dans un contexte de hausse des rendements) tout an contribuant à éviter un scénario de vente forcée. Dans l’ensemble, une stratégie avec des obligations d’entreprise à duration courte peut aider un investisseur à améliorer son profil de liquidité.

Ces obligations comportent également d’autres avantages. Avec leurs revenus prévisibles, elles peuvent potentiellement offrir aux investisseurs une performance plus solide que celle qu’ils obtiendraient avec un fonds du marché monétaire, tout en proposant un rendement plus attractif.

Les obligations à duration courte bénéficient de l’aplatissement de la courbe de rendement

Dans de nombreux pays d’Europe et d’Amérique du Nord, la courbe de rendement s’aplatit, ce qui profite aux obligations à duration courte. Pour en comprendre la raison, il faut d’abord comprendre ce qu’est une courbe de rendement et pourquoi les investisseurs en titres obligataires s’y intéressent.

La courbe de rendement est une ligne qui représente les rendements d’obligations de qualités de crédit similaires qui ont des dates d’échéance différentes. En général, sa pente est ascendante: plus l’échéance est longue, plus le rendement proposé est élevé, parce que l’exposition à l’inflation et aux risques de défaut est plus grande.

Cependant, ce n’est pas toujours le cas. La courbe de rendement peut aussi s’aplatir ou même s’inverser si les investisseurs craignent un ralentissement de l’économie. Actuellement, les courbes de rendement s’aplatissent parce que les banques centrales relèvent les taux d’intérêt, et le marché intègre le risque de récession dans les prix. Dans de nombreux pays, les obligations d’entreprises à échéances courtes de un à trois ans présentent donc actuellement un rendement seulement un peu plus faible que le marché dans son ensemble, qui comprend des obligations de toutes les échéances. L’indice Bloomberg Global Aggregate Credit propose actuellement des taux d’intérêt dépassant d’à peine 44 points de base ceux du segment des obligations d’entreprises mondiales de un à trois ans. Sur la dernière décennie, le retour sur investissement moyen a été supérieur à 1%. Cela signifie qu’il n’y a plus de prime pour la détention d’obligations à l’extrémité longue de la courbe de rendement ou pour une exposition à une plus forte sensibilité aux taux d’intérêt et à la volatilité. 

Evolution historique du taux de baisse des obligations d’entreprises mondiales à court terme par rapport au marché dans son ensemble en pourcentage

Les obligations à duration courte aident à relever les défis du contexte d’investissement actuel.

Risques généraux

  • Perte potentielle: les investisseurs peuvent perdre une partie ou la totalité du montant investi.
  • Risque de marché: les conditions de marché peuvent entraîner des fluctuations des revenus totaux.
  • Risque de liquidité: certains investissements peuvent comporter un risque de liquidité.
  • Risque de change: la valeur totale d’un placement donné peut être négativement affectée par les fluctuations de change. 

Ne pas être à court de duration courte

Nous nous trouvons à un moment où les investisseurs ne doivent pas être à court d’obligations à duration courte provenant d’émetteurs investment grade. Ces obligations offrent une moindre sensibilité à la hausse des taux d’intérêt ainsi qu’une amélioration du rendement par rapport aux fonds du marché monétaire. De plus, elles sont moins exposées au risque de défaut et de liquidité que les emprunts à haut rendement et les obligations à moyenne ou à plus longue échéance.

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations sur les opportunités d’investissement et découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs de placement. 

Il est impossible d’investir dans un indice. La performance de l’indice indiquée ne correspond pas au résultat d’opérations réelles sur des actifs ou des titres dans lesquels il est possible d’investir. Les investisseurs qui poursuivent une stratégie semblable à un indice sont susceptibles d’obtenir des rendements plus élevés ou plus faibles et devront s’acquitter de commissions et de frais qui réduiront les rendements.

Les indications de performances historiques et les scénarios de marchés financiers ne constituent pas une garantie des résultats futurs.

Source: Credit Suisse, sauf mention contraire. 
Sauf mention contraire, les illustrations fournies dans le présent document ont été élaborées par Credit Suisse Group AG et/ou ses sociétés affiliées avec le plus grand soin et en toute bonne foi.

Ce document a été rédigé par CREDIT SUISSE GROUP AG et/ou ses filiales (ci-après dénommé «CS»). Il est fourni uniquement à titre d’information et d’illustration; il ne constitue nullement une publicité, une évaluation, une recherche d’investissement, des recommandations de recherche, des recommandations d’investissement ou des informations recommandant ou suggérant une stratégie d’investissement, et ne contient pas d’analyse financière. En outre, ce document ne constitue pas une invitation ou une offre au public ou à titre privé de souscrire à n’importe lequel des produits ou des services mentionnés ou d’acquérir de tels produits ou services. Les indices de référence, dans les limites mentionnées, servent uniquement à des fins de comparaison. Les informations contenues dans le présent document sont des commentaires généraux et ne constituent en rien des recommandations personnelles, des conseils d’investissement, des conseils ou des recommandations en matière juridique, fiscale ou comptable ni toute autre forme de service financier. Elles ne tiennent pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière, des besoins financiers, des connaissances ou de l’expérience de quelque personne que ce soit. Les informations fournies ne sauraient constituer une base pour la prise d’une décision d’investissement, de cession ou de rétention. Le Credit Suisse conseille à toute personne potentiellement intéressée aux éléments décrits dans le présent document de se procurer les informations et les conseils pertinents (notamment en matière de risques) avant de prendre toute décision d’investissement. Les informations contenues dans ce document sont fournies telles quelles à la date de leur rédaction. Pourtant, elles peuvent ne plus être à jour à la date à laquelle le lecteur est susceptible de les recevoir ou d’y avoir accès. Elles peuvent être modifiées en tout temps et sans avis préalable, sans obligation de mise à jour. Dans la mesure où le présent document contient des déclarations sur la performance à venir, celles-ci ont un caractère prévisionnel et sont donc soumises à divers risques et incertitudes. Il convient de relever que les rendements historiques, les performances passées et les scénarios de marché financier ne constituent pas un indicateur fiable de résultats futurs. Des pertes importantes sont toujours possibles. Le présent document n’est pas destiné aux personnes ou aux entités (ni destiné à être distribué à une telle personne ou entité ou à être utilisé par elle) qui sont résidentes, citoyennes d’un (ou se situent dans un) Etat où une telle distribution, publication, disponibilité ou utilisation est contraire au droit ou à la réglementation applicable, ou a pour effet de soumettre le Credit Suisse aux exigences d’enregistrement ou d’autorisation éventuellement en vigueur dans un tel Etat. Le destinataire a été informé qu’une relation d’affaires est susceptible d’exister entre une entité juridique citée dans le présent document et une entité faisant partie du Credit Suisse. Par conséquent, le destinataire a conscience qu’il n’est pas possible d’exclure de potentiels conflits d’intérêts du fait d’une telle relation. Ce document a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables par le Credit Suisse, toutefois ce dernier ne saurait se porter garant de leur exactitude et de leur exhaustivité. Il se peut que le Credit Suisse fournisse ou ait fourni au cours des douze derniers mois des conseils ou des services d’investissement en lien avec des sociétés ou des émetteurs mentionnés. Il se peut que le présent document fournisse les adresses de sites Internet ou des liens hypertextes vers des sites Internet. Le Credit Suisse n’a pas examiné le site indiqué en lien et ne saurait être tenu responsable de son contenu. Cette adresse ou ce lien hypertexte (y compris les adresses ou les liens hypertextes vers des documents figurant sur le propre site Internet du Credit Suisse) sont fournis uniquement à toutes fins utiles et à titre informatif, et le contenu du site indiqué en lien ne fait en aucun cas partie du présent document. L’accès à ce site Internet ou l’usage de ce lien hypertexte via ce document ou le site Internet du Credit Suisse, se fait à vos propres risques. Le présent document est destiné uniquement à la personne pour laquelle il a été émis par le Credit Suisse. Sa reproduction intégrale ou partielle sans l’accord préalable du Credit Suisse est interdite.
Copyright © 2022 Copyright © CREDIT SUISSE GROUP AG et/ou ses filiales. Tous droits réservés.