Contact

Menu

Article

L’investissement en Chine est une stratégie à long terme

L’ancien président Deng Xiaoping a dit un jour «devenir riche est honorable». Cette déclaration a marqué un tournant pour la Chine.

September 22, 2021

Le pays était prêt à émerger. Or, au lieu de simplement sortir de l’ombre, il a connu une véritable explosion économique. C’était une force si puissante qu’elle a propulsé la Chine devant les économies les plus développées du monde, faisant d’elle la deuxième plus grande économie après les Etats-Unis.1

Les progrès accomplis depuis lors sont étonnants. Selon la Banque mondiale, dans les années 1990, 750 millions de personnes en Chine vivaient en dessous du seuil de pauvreté international, soit environ les deux tiers de la population. En 2012, ce chiffre était tombé à 90 millions. En 2016, il avait encore baissé pour ne plus atteindre que 7,2 millions de personnes.2

La Chine est passée d’un pays dont l’économie était à peine plus grande que celle de l’Italie au tournant du millénaire à un pays qui pourrait bientôt devenir la plus grande économie du monde (graphique 1). Elle a déjà assuré sa position de premier exportateur mondial, prenant le relais des Etats-Unis (graphique 2).

La Chine est désormais la deuxième économie tu monde
La montée en puissance de la Chine à une position dominante dans le secteur manufacturier

L’influence économique mondiale de la Chine est par conséquent incontestable. Elle est devenue un élément tellement important des marchés mondiaux et de notre économie mondiale qu’elle devrait représenter une part importante d’un portefeuille mondial bien équilibré.

Il serait également juste de reconnaître que le simple fait de s’enrichir en Chine n’est plus aussi glorieux qu’à l’époque de Deng Xiaoping. L’évolution de la Chine a conduit ses dirigeants à mettre l’accent sur la voie de la prospérité commune, en cherchant à rétablir l’équilibre existant entre la croissance et un programme social plus étendu.

Les considérations géopolitiques restent un problème à surveiller de près, et bien que son cadre réglementaire continue d’évoluer, la Chine conserve sa vision à long terme. L’influence physique, sociale, culturelle et économique du pays façonnera l’avenir du monde dans lequel nous vivons.

Les prouesses économiques de la Chine devraient perdurer

Pendant des décennies, la Chine a fourni au monde des biens de consommation bon marché de qualité. La Chine elle-même compte également plus d’un milliard de consommateurs désireux de dépenser davantage dans la mode, les dispositifs électroniques et les biens immobiliers. Sa classe moyenne émergente aspire à la même qualité de vie élevée que dans les pays développés. Par la suite, les goûts et les modes évoluent, ce qui est propice à des habitudes alimentaires plus riches en protéines et aux biens de consommation. 

Le court terme est cependant en proie aux incertitudes relatives à l’évolution de la pandémie. Il reste à savoir si des confinements seront réintroduits, et dans quelle mesure. Mais cela ne devrait pas nécessairement entraîner des répercussions économiques très négatives. Le maintien, voire le durcissement, des restrictions devraient générer encore davantage de demande refoulée. Si l’on ajoute à cela l’accumulation de l’épargne mondiale consécutive aux confinements précédents, nous assisterons probablement à une augmentation significative de la demande de produits manufacturés chinois après la pandémie.

Des indices de ce qui pourrait arriver ont été observés après la récente période d’accalmie relative résultant des campagnes de vaccination. Le secteur de la vente au détail en Chine, par exemple, a enregistré une forte hausse, les ventes en ligne ayant augmenté de 12,1% en glissement annuel en juin 2021.3

Le pays continue de franchir de nouvelles barrières

La valeur de la capitalisation boursière de la Chine a atteint 10 000 milliards de dollars américains.4 Le pays comptait plus de 850 millions d’utilisateurs d’Internet au premier trimestre 2021, soit plus que partout ailleurs dans le monde.5 La Banque mondiale prévoit que la Chine connaîtra une croissance du PIB réel de 8,5% en 2021, puis de 5,4% en 2022 et de 5,3% en 2023. La Chine pourrait dépasser les Etats-Unis et devenir la plus grande économie mondiale dès 2028.6

En fait, il existe de nombreuses raisons d’être optimiste au sujet de la Chine à long terme. L’économie chinoise s’est bien comportée tout au long de la pandémie. Ses usines ont rouvert plus tôt que partout ailleurs dans le monde, ce qui leur donne l’avantage d’être les premières arrivées sur le marché. Alors qu’une grande partie du monde est restée confinée, la Chine a été en mesure de fournir des équipements médicaux et informatiques, qui étaient très demandés, en particulier au plus fort de la pandémie.

L’économie chinoise est aujourd’hui vaste et diversifiée. Son développement rapide est alimenté par une multitude de secteurs et de facteurs. La Chine compte une importante classe moyenne qui continue de croître et contribue activement à la consommation privée. Selon McKinsey, la proportion des ménages de la classe moyenne supérieure en Chine devrait passer de 14% en 2012 à 54% de la population d’ici 2022. La croissance projetée de la consommation privée au cours de cette période devrait atteindre 22,4% sur la base d’une croissance annuelle composée.7

La croissance de la classe moyenne en Chine

La marche de la Chine vers une croissance intérieure à long terme

La Chine renforce son régime réglementaire, en particulier dans le secteur technologique, dans le but de mieux contrôler la croissance intérieure à long terme. Elle souhaite également moderniser son secteur technologique afin de répondre aux besoins de ses propres consommateurs et de devenir plus autonome sur le plan technologique. 

Les mesures de la Chine axées sur son industrie technologique devraient l’aider à atteindre ces objectifs à plus long terme. Le pays est très ambitieux et a l’intention d’étendre le champ d’action de son secteur technologique bien au-delà des activités auxquelles se livrent ses géants technologiques actuels (à savoir Ali Baba, Tencent et Baidu).

L’innovation technologique en Chine est en plein essor

La Chine commence à investir dans ses propres capacités de fabrication de semi-conducteurs, ce qui pourrait mettre fin aux pénuries mondiales d’approvisionnement en puces d’ici l’année prochaine. Elle réalise également d’énormes progrès dans la technologie médicale, la technologie des drones et les communications 5G. La Chine devrait également devenir le plus grand producteur de véhicules électriques au cours des prochaines années.8 Outre Tesla, qui fabrique en Chine, de nombreuses nouvelles entreprises chinoises de véhicules électriques ont émergé au niveau national telles que BYD, NIO, Xpeng, Li Auto et SAIC Motor.

En bref, on observe actuellement une énorme quantité d’innovations dans le secteur technologique chinois qui ne sont peut-être pas aussi manifestes pour le monde extérieur.

Production prévue de véhicules életriques et de véhicules électriques hybrides rechargeables dans certains pays 2018 et 2023

La Chine est en passe de faire de grands progrès en termes de durabilité

Le président Xi Jinping a fait part de l’intention de la Chine d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060. Cela offrira un grand nombre d’opportunités dans le cadre de projets respectueux du climat. Il s’agit notamment de l’énergie durable, des batteries de grande capacité, des stations de recharge pour véhicules électriques, des puces semi-conductrices à haut rendement énergétique et des matériaux recyclés.

La Chine est déjà le plus grand pollueur au monde et dépend fortement de la production d’électricité à partir du charbon. En tant qu’atelier du monde, le pays importe les émissions de carbone des consommateurs d’autres pays. Par conséquent, la Chine assume le poids des émissions de pays étrangers en plus des siennes.

Des investissements colossaux seront donc nécessaires pour permettre au pays d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2060. La Chine pourrait lancer le programme d’énergie renouvelable potentiellement le plus important au monde, ce qui ouvrirait une multitude de nouvelles opportunités d’investissement pour les investisseurs ESG.

La capacité de production d'énergie solaire de la Chine devrait augmenter de 50% de 2021 à 2025

La Chine offre un avenir prometteur

Il faut que les investisseurs élargissent leur horizon en ce qui concerne la Chine et investissent dans les sociétés qui seront exposées à la croissance à long terme de la Chine. Ces sociétés offrent la possibilité de cumuler les bénéfices qu’elles réalisent. Elles survivront aux évolutions géopolitiques et réglementaires, ouvrant des opportunités intéressantes d’investir à l’avenir dans des entreprises chinoises. C’est pourquoi investir en Chine est une stratégie à long terme, à condition d’entrer sur le marché aujourd’hui.

Contactez Asset Management

Découvrez des opportunités d’investissement attractives. Nous vous aiderons à atteindre vos objectifs d’investissement.

Références
1. Worldometer. (31 décembre 2017). PIB par pays – Worldometer. https://www.worldometers.info/gdp/gdp-by-country/
2. Goodman, B. J. (28 février 2021). Has China lifted 100 million people out of poverty? BBC News. https://www.bbc.com/news/56213271
3. National Bureau of Statistics of China. (16 juillet 2021). Total Retail Sales of Consumer Goods Went Up by 12.1 percent from January to June 2021. http://www.stats.gov.cn/English/PressRelease/202107/t20210716_1819547.html
4. Bloomberg News. (13 octobre 2020). China’s Stock Market Tops $10 Trillion First Time Since 2015. Bloomberg.com. https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-10-13/china-s-stock-market-tops-10-trillion-for-first-time-since-2015
5. Statista. (19 juillet 2021). Countries with the highest number of internet users Q1 2021. https://www.statista.com/statistics/262966/number-of-internet-users-in-selected-countries/
6. Banque mondiale. China Economic Update – June 2021. (31 décembre 2017). https://www.worldbank.org/en/country/china/publication/china-economic-update-june-2021
7. Barton, D., Chen, Y., & Jin, A. (14 février 2018). Mapping China’s middle class. McKinsey & Company. https://www.mckinsey.com/industries/retail/our-insights/mapping-chinas-middle-class
8. Statista. (5 août 2021). Electric vehicle production forecast – selected countries 2023. https://www.statista.com/statistics/270537/forecast-for-electric-car-production-in-selected-countries/

Source: Credit Suisse, sauf mention contraire.
Sauf mention contraire, les illustrations fournies dans le présent document ont été élaborées par Credit Suisse Group AG et/ou ses sociétés affiliées avec le plus grand soin et en toute bonne foi.
Ce document est une communication commerciale de Credit Suisse Group AG et/ou de ses filiales (ci-après «CS»). Ce document ne constitue pas, ni ne fait partie, d’une offre ou d’une invitation à émettre ou à vendre, ni d’une sollicitation à offrir à la souscription ou à l’achat, des titres ou autres instruments financiers, ni à conclure une quelconque autre transaction financière; il ne constitue pas non plus une incitation ou une invitation à s’engager dans un produit, une offre ou un investissement quelconque. Ce document ne constitue pas une recherche sur des placements ou un conseil en investissement, et ne dois pas être considéré comme tel. Il ne tient pas compte de votre situation personnelle et ne constitue pas une recommandation personnalisée. Les informations peuvent être modifiées sans préavis après la date du présent document, et CS n’a aucune obligation de mettre à jour les informations. Ce document pourrait contenir des informations sous licence et/ou protégées par des droits de propriété intellectuelle et autres droits de propriété. Rien dans ce document ne doit être interprété comme imposant une quelconque responsabilité aux donneurs de licence ou aux détenteurs de droits de propriété. Toute copie non autorisée des informations des donneurs de licence ou des détenteurs de droits de propriété est strictement interdite.