Contact

Menu

Article

Obligations convertibles et hausse des taux d’intérêt

L’inflation est de retour et devrait également marquer la fin de la politique monétaire ultra-accommodante. Les obligations convertibles présentent un comportement surprenant dans de telles phases de marché.

8 avril 2022

Depuis quelques mois, les indices des prix à la consommation augmentent dans le monde entier. Cela peut, en partie, s’expliquer par des effets temporaires tels que des goulets d’étranglement logistiques. D’autres facteurs pourraient également favoriser un retour plus permanent de l’inflation, comme la décarbonation de l’économie mondiale ou la réorientation des chaînes d’approvisionnement mondiales dans le cadre des tensions géopolitiques actuelles et de la pandémie.

Une nouvelle phase sur les marchés financiers

Malgré la guerre en Ukraine, les observateurs s’attendent à plusieurs hausses des taux d’intérêt aux Etats‑Unis cette année. Les investisseurs ont déjà anticipé cette nouvelle réalité et ont délaissé les obligations d’Etat, ce qui a fait grimper leurs rendements. Sur les marchés des actions, ce sont les titres de croissance qui souffrent le plus, et leurs bénéfices futurs sont aujourd’hui évalués à la baisse. Mais qu’en est-il des obligations convertibles? Dans leur variante de base, elles consistent en une obligation à laquelle est attaché un droit de conversion en un certain nombre d’actions.

Les convertibles pourraient surprendre

En raison de leur nature hybride, leur comportement dans un environnement de hausse des taux d’intérêt n’est pas toujours évident. Nous nous sommes tournés vers le passé et avons examiné comment ces titres ont évolué en période de hausse des taux d’intérêt depuis le lancement des indices d’obligations convertibles Refinitiv le 1er janvier 1994. Durant cette époque, il y a eu dix périodes au cours desquelles les obligations d’Etat américaines à dix ans ont enregistré une hausse de plus de 1%. Nous avons également ajouté la phase actuelle, bien que la hausse des taux en cours ne soit que de 0,55%. Il n’est pas étonnant que l’indice obligataire mondial, qui se compose principalement d’emprunts d’Etat et d’obligations d’entreprises investment grade, ait enregistré des résultats plutôt mauvais durant ces périodes, car la baisse des primes de risque de crédit n’a généralement pas permis de compenser la hausse des taux d’intérêt. En revanche, les obligations convertibles ont représenté une belle surprise. Elles ont réalisé une performance positive de 9,5% en moyenne sur neuf des onze périodes, atteignant presque la performance des actions mondiales. Les principales raisons en sont sans doute, d’une part, la duration plus faible des obligations convertibles par rapport aux autres instruments à revenu fixe et, d’autre part, leur similitude avec les actions. La participation élevée en actions, supérieure à 90%, est due à différents aspects tels que la dynamique favorable sur le marché primaire ou encore une dispersion particulièrement élevée des valorisations des actions sous-jacentes durant ces phases. Cela constitue, en combinaison avec le profil de risque asymétrique de l’obligation convertible, des conditions initiales favorables. Dans la phase actuelle de hausse des taux d’intérêt, ceci ne s’est pas encore manifesté. Cela tient en premier lieu aux perturbations sur les marchés financiers suite à la guerre en Ukraine et, en second lieu, à la forte pondération du secteur technologique axé sur la croissance dans les obligations convertibles. Cette situation offre la possibilité d’entrer sur le marché à un niveau plus bas. Il y a donc deux raisons d’investir: une corrélation historiquement positive entre la hausse des taux d’intérêt et la performance de cette classe d’actifs, et des prix d’entrée plus bas qu’au quatrième trimestre 2021.

Source: Credit Suisse
Données au 28.02.2022
Les indications de performances historiques et les scénarios de marchés financiers ne constituent pas une garantie des résultats futurs. Etant donné qu’il n’est pas possible d’investir directement dans un indice de référence, les performances telles qu’indiquées ici ne représente pas le résultat d’actifs investissables. Les investisseurs suivant une stratégie similaire à celle de l’indice pourraient donc expérimenter un rendement plus bas ou plus élevé. Les frais d’administration et les frais externes réduiront d’autant le rendement.

Source: Credit Suisse, sauf mention contraire. Sauf mention contraire, les illustrations fournies dans le présent document ont été élaborées par Credit Suisse Group AG et/ou ses sociétés affiliées avec le plus grand soin et en toute bonne foi.
Ce support est un document marketing de Credit Suisse Group SA et/ou de ses filiales (ci-après dénommé «CS») et donne des informations sur une stratégie. Il ne constitue nullement ou ne fait partie d’aucune offre ou invitation à émettre ou vendre, ni une sollicitation d’offre de souscription ou d’achat de valeurs ou d’autres instruments financiers, ou à effectuer toute autre opération financière, ni ne constitue une incitation de souscription à un produit, une offre ou un placement. Aucun élément de ce support ne saurait constituer une recherche ou un conseil en investissement et ne peut en aucun cas y être assimilé. Il n’est pas adapté à votre situation personnelle ni ne constitue une recommandation personnalisée.  Les informations et les opinions exprimées dans le présent document reflètent celles du Credit Suisse au moment de la rédaction et sont sujettes à modification à tout moment sans préavis. Elles proviennent de sources considérées comme fiables. Le CS ne fournit aucune garantie quant au contenu et à l’exhaustivité de ces informations et, dans la mesure où la loi le permet, il décline toute responsabilité pour les pertes qui pourraient résulter de l’utilisation de ces informations. Sauf mention contraire, les chiffres n’ont pas été vérifiés. Les informations fournies dans le présent document sont réservées au seul usage de son destinataire. Les informations figurant dans ce support peuvent être modifiées sans préavis après la date d’émission de celui-ci sans que CS soit tenu de les actualiser. Ce support peut contenir des informations sous licence et/ou protégées par les droits de propriété intellectuelle des concédants de licence et des détenteurs du droit à la propriété. Rien dans ce support ne saurait être interprété comme imposant une responsabilité aux concédants de licence ou aux détenteurs du droit à la propriété. La copie non autorisée des informations des concédants de licence ou des détenteurs du droit à la propriété est formellement interdite. Ce document ne peut en aucun cas être transféré ou distribué à une autre personne ni ne peut être reproduit. Tout transfert, distribution ou reproduction est interdit et peut entraîner une violation de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières US Securities Act, telle que modifiée et actuellement en vigueur (loi ci-après dénommée «Securities Act»). De plus, il peut y avoir des conflits d’intérêts concernant l’investissement. Dans le cadre de la prestation de services, Credit Suisse AG et/ou ses filiales peuvent le cas échéant payer à des tiers ou recevoir de la part de tiers, sous forme de frais ou autre, une rémunération unique ou récurrente (par exemple commissions de souscription, commissions de placement ou de suivi).Avant de prendre toute décision de placement, les investisseurs potentiels doivent évaluer indépendamment et avec  soin (avec leurs conseillers fiscaux, juridiques et financiers) les risques spécifiques décrits dans les supports accessibles, les conséquences légales, réglementaires, fiscales et comptables ainsi que l’impact sur le crédit.
Copyright © 2022 CREDIT SUISSE. Tous droits réservés.
Distributeur: Credit Suisse Asset Management (Suisse) SA, Kalandergasse 4,  CH-8045 Zurich