Contact

Menu

Article

ESG - Investir pour un avenir meilleur

Le changement climatique et la pollution, les populations qui travaillent et vivent dans des conditions de répression, la mauvaise gestion et la corruption ne faisant que jeter de l’huile sur le feu: tels sont les défis qui entravent le progrès et le développement humain. Les investisseurs et les gestionnaires d’actifs en ont assez d’être des observateurs inactifs, voire d’aggraver la situation par inadvertance.

9 avril 2021

L’investissement ESG (environnemental, social et de gouvernance) est réalisé en remplissant un rôle de niche. Promettant une approche constructive face aux problèmes qui frappent la planète, tout en offrant un meilleur rapport risque-rendement par rapport aux stratégies traditionnelles, l’investissement ESG est un nouveau paradigme dans le domaine de la gestion d’actifs. À ce titre, il devrait être considéré moins comme une tendance que comme une voie vers la nouvelle normalité. Déjà largement adopté par de nombreux investisseurs institutionnels, il poursuit actuellement son expansion dans les portefeuilles d’investisseurs privés et d’autres investisseurs institutionnels. En effet, les investisseurs et les gestionnaires de portefeuilles s’emploient activement à introduire l’approche ESG dans de plus en plus de segments et de marchés - reconnaissant à la fois leurs propres responsabilités vis-à-vis de l’intérêt général et espérant tirer profit de cette approche sur une échelle plus vaste. Dans ce contexte, Credit Suisse Asset Management a formulé des objectifs ambitieux, lesquels consistent non seulement à gérer la quasi-totalité des fonds de placement conformément à des critères ESG rigoureux, mais également à inciter ses pairs et les entreprises bénéficiaires à emprunter des voies plus durables.

La voie à suivre grâce à de solides leviers

Les deux aspects de l’investissement ESG - responsabilité collective et amélioration du rapport risque-rendement - ne sont pas totalement indépendants. Une société qui valorise la durabilité aura tendance à récompenser les entreprises qui agissent en conséquence. Ces entreprises seront en mesure d’éviter les risques d’atteinte à la réputation inhérents au fait d’être une entreprise polluante ou de négliger plusieurs parties prenantes. Mais les effets vont plus loin: les entreprises qui comptent des effectifs plus diversifiés et mieux traités, ou qui adoptent des politiques environnementales rigoureuses - permettant ainsi d’améliorer le score ESG - disposeront également de modèles d’affaires plus sains, généreront des bénéfices plus durables et seront mieux préparées pour relever les défis de demain. De cette façon, un score ESG élevé devient pour tout gestionnaire de portefeuille un facteur à prendre en compte pour déterminer le potentiel d’un investissement.

Investissement ESG

Vous voulez en savoir plus sur la ESG et sur son ascension?

Cette base, qui consiste à établir cette détermination afin de préserver une planète habitable pour les générations à venir, tout en adoptant une stratégie d’investissement prudente et rentable, a transformé l’investissement durable en phénomène générationnel et révolutionnaire. À bien des égards, il n’en est qu’à ses débuts, marqué par une sorte d’ambiance avant-gardiste, d’un côté, grisante et dynamique, mais qui peut cependant s’avérer déroutante et accablante, de l’autre. Dans ce dernier cas, on pourrait citer à titre d’exemple le manque de normes et labels qui renforceraient la transparence, et faciliteraient les décisions pour l’ensemble des participants, des investisseurs particuliers ainsi que des entreprises. Nombre d’organismes de réglementation n’ont pas encore déterminé ce qu’ils considèrent comme un investissement durable ou conforme aux critères ESG, encore moins que ces définitions seraient agrégées au niveau régional, voire mondial. Toutefois, il existe certaines normes, ou au moins des directives. Parmi les plus importantes d’entre elles figurent notamment les Principes pour l’investissement responsable (PRI), formulés par les Nations Unies en 2005.

Avancées dans la bonne direction

En règle générale, il est important d’avoir un cadre clairement défini concernant le vote par procuration ainsi que les activités et principes d’engagement afin d’agir au mieux des intérêts des clients. En outre, nous exerçons également nos droits de vote au sein de grandes multinationales actives à l’échelle mondiale. En 2021, nous élargirons encore notre zone de couverture à la région Asie-Pacifique ainsi qu’à l’Amérique du Nord. À l’heure actuelle, en ce qui concerne les entreprises suisses, nous avons un taux de couverture de près de 100% pour les actions du SMI et d’environ 50% pour les actions du SPI.

En termes d’engagement, nous avons également intensifié nos activités:

Principe 1
Nous intégrerons les questions ESG à nos processus décisionnels et d’analyse des investissements.

Principe 2
Nous serons des actionnaires actifs et intégrerons les questions ESG à nos politiques et procédures en matière d’actionnariat.

Principe 3
Nous demanderons, autant que faire se peut, aux entités dans lesquelles nous investissons de faire preuve de transparence concernant les questions ESG.

Principe 4
Nous encouragerons l’adoption et la mise en œuvre des Principes dans le secteur des investissements.

Principe 5
Nous coopérerons pour améliorer l’efficacité de notre mise en œuvre des Principes.

Principe 6
Nous rendrons chacun compte de nos activités et des progrès accomplis concernant la mise en œuvre des Principes.

Bien qu’ils soient suffisamment explicites pour la plupart d’entre eux, certains aspects importants méritent d’être soulignés. Les Principes reconnaissent que l’édification du monde financier est un travail de longue haleine et que la coopération, l’engagement actif et la transparence sont indispensables à la réussite. Les Principes sont également exprimés à un niveau très élevé, laissant l’essentiel de la mise en œuvre concrète aux investisseurs particuliers.

Portefeuilles durables

Enfin et surtout, l’inclusion croissante de l’approche ESG dans les processus décisionnels affecte les portefeuilles des fonds et mandats. Cet effet varie selon la catégorie d’actifs, le secteur et la région. Dans certains segments, la qualité des données constitue un problème important. La meilleure façon d’agir est de comprendre les véritables risques et opportunités en matière de durabilité, tout en procédant à une analyse financière traditionnelle. Il est donc important de travailler avec des fournisseurs de données spécialisés, tout en conservant la capacité de vérifier par recoupement et tester la plausibilité des données et des résultats. Conformément à un cadre ESG cohérent et complet, certains segments sont totalement exclus des portefeuilles durables. Sur le plan de l’actionnariat actif, les entreprises sont influencées afin de suivre une orientation plus durable et la transparence est poussée à l’extrême, p. ex. via des rapports ESG dédiés.

L’effet le plus marquant a été observé dans l’espace des marchés émergents. Ces marchés présentent des niveaux de transparence inférieurs et sont institutionnellement moins stables que leurs homologues plus développés. Dans ces conditions, l’inclusion des critères ESG dans les décisions de placement est un outil inestimable pour déterminer la qualité du leadership d’une entreprise, sa structure de risque et la solidité de son modèle d’affaires. Bien que le phénomène de l’approche ESG améliorant la qualité d’un portefeuille soit notable dans la quasi-totalité des secteurs, il est surtout visible sur les marchés émergents, comme en témoigne la performance des indices boursiers des marchés émergents durables par rapport à leurs indices parents traditionnels.

À ce stade, la question n’est plus de savoir si vous pouvez vous permettre de réaliser des placements durables, mais plutôt si vous pouvez vous en dispenser. Et la réponse est non, d’une part en raison des problèmes environnementaux, sociaux et de gouvernance auxquels est confrontée la société mondiale et, d’autre part, parce que les investisseurs souhaitent obtenir un solide retour sur investissement.

 

Dans la dernière édition de Scope: If not now, when?

Toutefois, indépendamment de la pandémie, le spectre des possibilités d’investissement s’est en fait encore élargi. «Si ce n’est pas maintenant, alors quand?» exprime une volonté accrue de repenser les choses à un niveau fondamental. Les nouvelles opportunités et les nouveaux défis qui en découlent sont examinés dans ce numéro de Scope.

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations sur les opportunités d’investissement et découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs de placement.