Contact

Menu

Article

Risque ESG – Les opportunités de la gestion active

Certains risques ESG (environnementaux, sociaux, de gouvernance) peuvent être supprimés automatiquement. Par exemple, les actions susceptibles d’être fortement exposées aux taxes sur le carbone à l’avenir, comme les entreprises d’énergie conventionnelle, pourraient être éliminées par filtrage dès le début du processus d’investissement. De même, les actions de secteurs sensibles comme le tabac, ou les fabricants d’armes controversées, comme les armes à sous-munitions, peuvent être évitées pour protéger les investisseurs d’une exposition à ce qui pourrait être considéré comme des pratiques d’investissement non durables.

21 juillet 2022

Cependant, une stratégie d’évitement seule ne suffit pas. Une approche plus complète et active des risques ESG est nécessaire. Pour atténuer au mieux les risques ESG, il convient de mettre en place une gestion active via un processus parfaitement intégré, combinant l’analyse quantitative avec une solide recherche bottom-up.

Comment l’analyse quantitative est-elle utilisée pour gérer le risque ESG?

Grâce à l’analyse quantitative, la gestion des risques ESG pourrait un jour être automatiquement intégrée dans chaque stratégie d’investissement dans le secteur de la gestion de fortune. À mesure que la technologie s’améliore, nous sommes susceptibles d’assister à une adoption généralisée, ce qui pourrait s’avérer crucial dans ce monde de plus en plus riche en données.

Certains indicateurs peuvent rendre compte de l’efficacité des entreprises à avoir un impact positif sur les questions ESG. L’intégration des données dans le processus d’investissement peut se faire de diverses manières, grâce à des filtrages automatiques de l’univers d’investissement.

Les données peuvent également être utilisées pour attribuer des notations ou des scores aux entreprises, ou même pour fournir des informations précieuses aux gestionnaires de portefeuille lorsqu’ils prennent des décisions de gestion active pour le portefeuille.

Les risques ESG peuvent également être évalués lors de l’analyse des sociétés comparables, lorsque les gestionnaires de portefeuille construisent un univers de sociétés similaires pour déterminer si une action est correctement évaluée. Dans ce cas, les mesures quantitatives des risques ESG pourraient être utilisées pour générer un taux d’actualisation pouvant être appliqué par un gestionnaire de portefeuille à son modèle d’évaluation.

Plus que du miel

Il est également important d’adopter une approche qualitative du risque ESG

Au-delà de l’analyse quantitative, les risques ESG peuvent également faire l’objet d’une évaluation qualitative, l’une des techniques les plus couramment utilisées dans la gestion d’actifs. Les gestionnaires de portefeuille peuvent essayer de mieux comprendre les risques ESG grâce à leur propre recherche fondamentale. C’est souvent le cas lorsqu’ils procèdent à l’analyse des états financiers avec leurs équipes d’analystes. Par exemple, en se plongeant dans les notes des états financiers pour mieux comprendre les problèmes opérationnels auxquels une entreprise peut être confrontée.

Les gestionnaires de portefeuille peuvent également analyser la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise et les risques ESG susceptibles de menacer la durabilité de cette chaîne d’approvisionnement. De plus, les gestionnaires de portefeuille ont souvent des relations personnelles avec les équipes de direction des entreprises dans lesquelles ils investissent, ce qui leur donne une perspective unique sur les risques ESG auxquels ces entreprises font face. Ils peuvent même assumer un rôle de propriétaire actif dans le cadre de ce processus afin de s’assurer que leurs préoccupations en matière d’ESG sont prises en compte.

La gestion active des risques ESG peut avoir un impact positif

L’investissement ESG vise également à créer un impact positif. C’est ici qu’intervient la notion d’«additionnalité», c’est-à-dire le fait de prendre une mesure qui ajoute de la valeur. Les investissements doivent donc passer le «but for test» (critère du facteur déterminant), c’est-à-dire qu’un impact positif n’aurait pas pu se produire «en l’absence de» notre investissement.

Les investisseurs d’impact sont donc naturellement actifs. Le raisonnement sous-jacent est que si vous pouvez créer de la valeur, vous êtes plus susceptible d’avoir un impact et finalement de créer une prime de durabilité. Par conséquent, l’additionnalité avec l’ESG peut être plus facile à réaliser sur les marchés privés, où les investisseurs sont souvent activement engagés, effectuent leurs propres mesures et ont recours au vote par procuration. L’investissement thématique se prête également bien à l’additionnalité, car les thèmes peuvent être associés à un impact positif, comme l’edutainment, la foodtech et l’agritech.

Investissement ESG

Vous voulez en savoir plus sur la ESG et sur son ascension?

Utiliser les techniques de due diligence des actifs privés pour gérer le risque ESG

De nombreuses équipes d’investissement adoptent également une approche de due diligence en matière d’ESG similaire à ce que nous observons dans le secteur du private equity. Le meilleur moyen d’y parvenir est de se concentrer sur les investissements thématiques et les petites capitalisations.

Grâce à un processus extrêmement solide et à une approche structurée, le risque ESG peut être évalué pour chaque action détenue par un gestionnaire de portefeuille. Cette approche présente l’avantage d’éliminer le biais humain qui peut parfois se glisser dans une équipe de gestion de portefeuille. Elle garantit également qu’aucune pierre n’est négligée au cours du processus de sélection des actions.

En outre, elle offre un meilleur regard extérieur sur l’entreprise étudiée. Bien qu’il soit important de comprendre les perspectives offertes par une équipe de direction, ce type d’approche de due diligence peut également remettre en question et vérifier les affirmations des dirigeants quant à leur gestion du risque ESG.

Utiliser cette approche pour exploiter de nouvelles opportunités

Ces techniques sont toutes précieuses. Plus les investisseurs sont actifs lorsqu’il s’agit de s’attaquer aux risques ESG, plus la prime de durabilité qu’ils peuvent obtenir est importante. Cela permet également d’identifier plus facilement de nouvelles opportunités susceptibles de bénéficier d’une future économie durable.

Les EdTech en sont un bon exemple. La technologie éducative (ou Edtech) est l’utilisation combinée du matériel informatique, des logiciels et de la théorie et de la pratique éducatives pour faciliter l’apprentissage. À l’heure actuelle, le coût de l’éducation s’envole, tant dans les pays développés que dans les pays en développement. Si l’on laisse l’éducation devenir inabordable, les moins bien lotis de la société en souffriront et cela créera de futures disparités de richesse.

Cependant, la technologie pourrait niveler le terrain de jeu en rendant l’accès à l’éducation moins coûteux. EdTech pourrait réduire considérablement le coût d’accès à l’éducation et créer plus d’égalité sociale à l’avenir.

Les critères ESG vont devenir la norme

Tout ce que nous avons décrit est appelé à devenir la norme dans le secteur de la gestion d’actifs. Les considérations ESG seront de plus en plus intégrées dans un nombre croissant de processus d’investissement. La différence, cependant, résidera dans l’approche que nous adopterons. La prise en compte des facteurs ESG ne doit pas seulement être considérée comme un critère et une nécessité. Elle peut également être utilisée pour trouver de nouvelles sources de rendement et identifier de nouvelles opportunités, en plus d’avoir une incidence positive.

L’inflation: “Some days you tame the tiger. And some days the tiger has you for lunch.”

Dans quelle mesure et pendant combien de temps l’inflation va-t-elle augmenter? L’incertitude entourant les effets de l’inflation a fortement augmenté. La situation actuelle exige de revoir les stratégies d’investissement et d’évaluer les nouvelles opportunités.

 

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations sur les opportunités d’investissement et découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs de placement. 

Ce support est un document marketing de Credit Suisse Group SA et/ou de ses filiales (ci-après dénommé «CS») et donne des informations sur une stratégie. Il ne constitue nullement ou ne fait partie d’aucune offre ou invitation à émettre ou vendre, ni une sollicitation d’offre de souscription ou d’achat de valeurs ou d’autres instruments financiers, ou à effectuer toute autre opération financière, ni ne constitue une incitation de souscription à un produit, une offre ou un placement. Ce document commercial n’est pas un document contractuellement contraignant ni un document d’information requis par une disposition législative quelconque. Aucun élément de ce support ne saurait constituer une recherche ou un conseil en investissement et ne peut en aucun cas y être assimilé. Il n’est pas adapté à votre situation personnelle ni ne constitue une recommandation personnalisée et ne suffit pas pour prendre une décision de placement. Les informations et les opinions exprimées dans le présent document reflètent celles du Credit Suisse au moment de la rédaction et sont sujettes à modification à tout moment sans préavis. Elles proviennent de sources considérées comme fiables. Le CS ne fournit aucune garantie quant au contenu et à l’exhaustivité de ces informations et, dans la mesure où la loi le permet, il décline toute responsabilité pour les pertes qui pourraient résulter de l’utilisation de ces informations. Sauf mention contraire, les chiffres n’ont pas été vérifiés. Les informations fournies dans le présent document sont réservées au seul usage de son destinataire. Les informations figurant dans ce support peuvent être modifiées sans préavis après la date d’émission de celui-ci sans que CS soit tenu de les actualiser. Ce support peut contenir des informations sous licence et/ou protégées par les droits de propriété intellectuelle des concédants de licence et des détenteurs du droit à la propriété. Rien dans ce support ne saurait être interprété comme imposant une responsabilité aux concédants de licence ou aux détenteurs du droit à la propriété. La copie non autorisée des informations des concédants de licence ou des détenteurs du droit à la propriété est formellement interdite. Ce document ne peut en aucun cas être transféré ou distribué à une autre personne ni ne peut être reproduit. Tout transfert, distribution ou reproduction est interdit et peut entraîner une violation de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières US Securities Act, telle que modifiée et actuellement en vigueur (loi ci-après dénommée «Securities Act»). De plus, il peut y avoir des conflits d’intérêts concernant l’investissement. Dans le cadre de la prestation de services, Credit Suisse AG et/ou ses filiales peuvent le cas échéant payer à des tiers ou recevoir de la part de tiers, sous forme de frais ou autre, une rémunération unique ou récurrente (par exemple commissions de souscription, commissions de placement ou de suivi). Avant de prendre toute décision de placement, les investisseurs potentiels doivent évaluer indépendamment et avec soin (avec leurs conseillers fiscaux, juridiques et financiers) les risques spécifiques décrits dans les supports accessibles, les conséquences légales, réglementaires, fiscales et comptables ainsi que l’impact sur le crédit. 
Copyright © 2022 CREDIT SUISSE GROUP SA et/ou ses filiales. Tous droits réservés.