Contact

Menu

Actionnariat actif

Etre actionnaire et en partie propriétaire d’une société s’accompagne d’un certain nombre de droits et de devoirs; c’est également l’occasion d’insuffler un changement positif.

Le Rapport sur l’actionnariat actif 2021 est disponible!

Le rapport donne un aperçu détaillé de nos activités de vote et d’engagement au cours de l’année écoulée et présente les orientations que nous suivons actuellement.

Pour le Credit Suisse, l’actionnariat actif implique d’exercer ces droits et de remplir nos obligations fiduciaires pour le compte de nos clients qui possèdent des parts dans des sociétés du monde entier à travers nos fonds. Les deux principaux leviers de l’actionnariat actif (engagement et vote par procuration) comptent parmi les outils les plus puissants pour la réalisation de nos objectifs en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG).

A travers nos fonds et nos portefeuilles clients, nous détenons des parts dans de nombreuses sociétés en Suisse, en Europe et dans le reste du monde. Grâce à l’actionnariat que nous exerçons au nom de nos clients, il nous est donné de nous engager auprès des sociétés, de communiquer nos objectifs et nos attentes pour finalement exercer une influence concrète grâce à notre puissance de vote à l’occasion des assemblées générales annuelles des actionnaires.

Engagement et vote par procuration

S’engager, c’est pour nous prendre l’initiative d’instaurer et de maintenir un dialogue ouvert avec un grand nombre de sociétés de nos fonds. Nous demandons à rencontrer les instances dirigeantes des sociétés concernées (membres du conseil d’administration, équipe de direction) et prenons part à des réunions à l’occasion desquelles nous communiquons clairement nos objectifs et nos préférences sur les différentes thématiques ESG.

Par ailleurs, à travers le vote par procuration, nous représentons chaque année nos clients à l’échelle nationale et internationale lors de nombreuses assemblées d’actionnaires et nous exerçons nos droits de vote dans le sens de la réalisation des objectifs ESG que nous avons définis.

Ces deux composantes de l’actionnariat actif nous permettent d’encourager nos partenaires à adhérer plus largement aux valeurs et aux pratiques de durabilité. En outre, elles sont pour nous l’occasion d’expliquer et de mettre en avant nos objectifs et nos engagements dans cet espace.

Objectifs de l’actionnariat actif

Notre principal objectif, rendu possible par l’actionnariat actif, consiste à préserver et à accroître la valeur des entreprises dans lesquelles nous investissons.

Dans toutes ces activités, nous poursuivons le double objectif de renforcer l’engagement de la société pour les objectifs ESG et d’améliorer, pour le compte de nos clients, la valeur de nos positions au sein des portefeuilles.

Notre objectif ultime d’anticiper et de satisfaire les besoins financiers de nos clients, ainsi que notre responsabilité à l’égard de la société au sens large, nous imposent de maintenir nos efforts en ce sens.

Lectures complémentaires

Pour de plus amples informations, veuillez utiliser les téléchargements et les liens suivants:
 

  • Vous pouvez également savoir où, quand et comment nous avons voté en consultant notre Tableau de bord des votes par procurationCliquez ici (version anglaise).

   

Ce support est un document marketing de Credit Suisse Group SA et/ou de ses filiales (ci-après dénommé «CS»). Il ne constitue nullement ou ne fait partie d’aucune offre ou invitation à émettre ou vendre, ni une sollicitation d’offre de souscription ou d’achat de valeurs ou d’autres instruments financiers, ou à effectuer toute autre opération financière, ni ne constitue une incitation de souscription à un produit, une offre ou un placement. Aucun élément de ce support ne saurait constituer une recherche ou un conseil en investissement et ne peut en aucun cas y être assimilé. Il n’est pas adapté à votre situation personnelle ni ne constitue une recommandation personnalisée. Les informations et les opinions exprimées dans le présent document reflètent celles du Credit Suisse au moment de la rédaction et sont sujettes à modification à tout moment sans préavis. Elles proviennent de sources considérées comme fiables. Le CS ne fournit aucune garantie quant au contenu et à l’exhaustivité de ces informations et, dans la mesure où la loi le permet, il décline toute responsabilité pour les pertes qui pourraient résulter de l’utilisation de ces informations. Sauf mention contraire, les chiffres n’ont pas été vérifiés. Les informations fournies dans le présent document sont réservées au seul usage de son destinataire. Les informations figurant dans ce support peuvent être modifiées sans préavis après la date d’émission de celui-ci sans que CS soit tenu de les actualiser. Ce support peut contenir des informations sous licence et/ou protégées par les droits de propriété intellectuelle des concédants de licence et des détenteurs du droit à la propriété. Rien dans ce support ne saurait être interprété comme imposant une responsabilité aux concédants de licence ou aux détenteurs du droit à la propriété. La copie non autorisée des informations des concédants de licence ou des détenteurs du droit à la propriété est formellement interdite.Ce document ne peut en aucun cas être transféré ou distribué à une autre personne ni ne peut être reproduit. Tout transfert, distribution ou reproduction est interdit et peut entraîner une violation de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières US Securities Act, telle que modifiée et actuellement en vigueur (loi ci-après dénommée «Securities Act»). De plus, il peut y avoir des conflits d’intérêts concernant l’investissement. Dans le cadre de la prestation de services, Credit Suisse AG et/ou ses filiales peuvent le cas échéant payer à des tiers ou recevoir de la part de tiers, sous forme de frais ou autre, une rémunération unique ou récurrente (par exemple commissions de souscription, commissions de placement ou de suivi). Avant de prendre toute décision de placement, les investisseurs potentiels doivent évaluer indépendamment et avec soin (avec leurs conseillers fiscaux, juridiques et financiers) les risques spécifiques décrits dans les supports accessibles, les conséquences légales, réglementaires, fiscales et comptables ainsi que l’impact sur le crédit.